Avantage fiscal

Les intérêts payés offrent un avantage fiscal au niveau fédéral. Le remboursement du capital du prêt permet d’obtenir un avantage fiscal. Celui-ci dépend d’une part du fait que vous ayez ou non un emprunt en cours pour votre logement (la maison ou l’appartement où vous habitez). Et d’autre part de la date à laquelle vous avez contracté cet emprunt.

L’avantage fiscal des intérêts

Les intérêts payés sur le prêt peuvent faire que votre seconde résidence ne soit pas imposée ou seulement en partie.

Dans le cadre III de votre déclaration fiscale, vous devez déclarer le revenu cadastral ou les revenus locatifs des secondes résidences ou autres immeubles que vous possédez sans y vivre personnellement.

La déduction ordinaire d’intérêts fédérale vous autorise à déduire entièrement les intérêts payés du revenu immobilier net imposable. Ce revenu immobilier net imposable calculé sur base du revenu cadastral ou du loyer brut. Les intérêts du prêt sont déductibles du revenu immobilier du bien que le prêt a financé. Mais aussi de tout autre bien immeuble que vous possédez.

Codes de la déclaration fiscale

Pour avoir droit à la déduction d’intérêts, il faut remplir la partie “Fédéral” du cadre IX et inscrire le montant total des intérêts aux codes 1146/2146

Avantage fiscal des remboursements en capital

L’avantage fiscal généré par les remboursement en capital ainsi que la prime d’une assurance solde restant dû dépend tout d’abord du fait que vous ayez ou non un prêt en cours pour votre logement. Mais également du moment où vous avez conclu ce prêt.

Réduction d’impôt

La réduction d’impôt pour épargne à long terme peut s’élever à 30%. A condition d’une part que l’emprunt soit garanti par une inscription hypothécaire. Ensuite qu’il soit contracté pour une durée de dix ans au moins. Auprès d’une banque établie  dans l’Espace Economique européen (EEE). Et qu’il ait pour but le financement d’une habitation située également dans l’EEE.

Les virements qui procurent un avantage fiscal sont sujets à une double limitation, à savoir :

D’une part, l’année où l’emprunt a été signé. Si vous avez emprunté en 2018, seuls les premiers 76860 euros donnent droit à un avantage fiscal.

D’autre part, vos revenus professionnels. L’avantage fiscal pour l’épargne à long terme est plafonné à 30% de 2310 euros, c’est-à-dire 693 euros (plus centimes additionnels communaux).

Comment remplir la déclaration fiscale

Il faut inscrire le montant plafonné des remboursement en capital dans la partie “Fédéral” du cadre IX aux codes 1358/2358. Le montant de la prime d’assurance solde restant dû est à inscrire aux codes 1353/2353. N’oubliez pas de mentionner le numéro du contrat et le nom de l’assureur.

N’hésitez pas à contacter votre comptable-fiscaliste, Guillaume Cristallo, situé à Havré près de Mons. Il pourra vous donner de plus amples explications à ce sujet.